Le dernier rapport mycotoxines de BIOMIN met en avant un risque élevé pour les élevages du monde entier

La menace MYCOTOXINE mondiale 2017“Les niveaux de risque sont clairement élevés dans de nombreuses régions”, a indiqué le Dr Timothy Jenkins, chef produit, Gestion du risque mycotoxines, chez BIOMIN.

Au niveau mondial, le niveau de risque est de 62% - ce qui signifie que presque deux tiers des échantillons contiennent au moins une mycotoxine à une concentration supérieure aux seuils de risque. A une échelle régionale, les niveaux de risque varient d’un niveau de risque faible à 46% dans le Moyen Orient à un niveau élevé à 80% en Asie.

"Les niveaux de risque indiquent la probabilité que les fabricants soient confrontés à une contamination en mycotoxines au cours de leur travail. Ces résultats suggèrent que tous les fabricants à travers le monde doivent être vigilants lors du contrôle de leurs matières premières et de leurs aliments concernant la contamination par les mycotoxines, et devraient mettre en place un programme de gestion du risque mycotoxines fiable."

Tendance des principales région

  • Les Fumonisines sont en hausse dans le maïs d’Amérique du Nord
  • Des niveaux de DON élevés ont été retrouvés dans les céréales européennes
  • L’Asie rencontre un risque accru qui concerne toutes les mycotoxines
  • Le niveau de risque en Amérique du Sud a brusquement augmenté au cours de la dernière moitié de l’année 2016

Présence multiple de mycotoxines

A peu près deux tiers des échantillons contiennent au moins deux mycotoxines. La multi-contamination de l’aliment par les mycotoxines engendre d’autres problèmes. En effet, certaines associations sont connues pour avoir des effets synergiques qui accentuent les conséquences négatives sur les animaux.

“La majorité du temps, la contamination de l’aliment implique plusieurs mycotoxines, cependant le type de mycotoxines et les niveaux de concentration fluctuent en raison du climat, des changements saisonniers, des anomalies climatiques, etc." a observé Dr Jenkins. "Pour les fabricants, cela met en évidence l’importance de choisir une solution contre les mycotoxines à large spectre créée pour gérer une large variété de mycotoxines", a-t-il ajouté.

A propos du rapport

Le rapport annuel Mycotoxines BIOMIN est le plus ancien et le plus compréhensible de son genre, utilisant des outils analytiques avancés sur plus de 15 000 échantillons issus de 81 pays. Les résultats du rapport fournissent un aperçu de l’incidence de six mycotoxines majeures retrouvées dans les matières premières agricoles utilisées dans l’alimentation des animaux. Plus de 60 000 analyses ont été effectuées pour identifier la présence et le risque potentiel des mycotoxines en productions animales.

Découvrez l'infographique et le rapport mycotoxines dans son intégralité.